Cameroun : Communiqué de presse du CCERE sur l'affaire VODAFONE

Dans le cadre de la gestion des affaires entre Vodafone-Cameroun et ses divers partenaires, le CCERE à intervenu dans ce litige

Vérifié par Julien Brécourt

Ibrahim Zakari directeur du CCERE

Le CCERE (centre de commerce extérieur et de relations extérieures) agit en général dans le cadre de la préservation et l'accompagnement des entreprises, en vue d'obtenir une facilitation de leurs démarches. Le directeur de ce centre privé camerounais en la personne d'Ibrahim Zakari intervient quant à lui pour la résolution, l'accompagnement et le suivi de nombreux litiges. Dans le but d'assainir le milieu professionnel des entreprises ou le monde des affaires, ce directeur dynamique a mis en place une solide équipe pour l'accompagner dans ses démarches pour l'Afrique [VIDEO] et même le monde entier.

#VODAFONE-#Cameroun (filiale camerounaise du groupe néerlandais #AFRIMAX, propriétaire de ladite entreprise) et ses divers partenaires en république du Cameroun ont convoqué le CCERE qui s'est constitué en conseil stratégique à cet effet et se voit faire ce communiqué à l'attention des institutions et de la presse nationale et internationale.

Face aux divers risques et dangers générés par l'action de la société AFRIMAX, VODAFONE-CAMEROUN, l'état du Cameroun et les divers acteurs économiques camerounais, partenaires de bonne foi à ce projet, ont décidé de prendre des mesures diverses. Ceci afin non seulement de préserver la sécurité nationale et l'ordre public, mais aussi à sécuriser juridiquement et économiquement les investissements faits par les entrepreneurs camerounais entrés en commerce de bonne foi avec cette entité dont les actions, après plusieurs enquêtes et plaintes se sont avérées douteuses et susceptibles de causer d'importants préjudices nocifs à l'intérêt général et aux intérêts particuliers de plusieurs natures ( Investisseurs nationaux, Banques, Employés fournisseurs...). Tout cela concourant au commerce juridique dans cette affaire.